VEF Blog

Titre du blog : Fédération P.D.G Russie et Europe de l'Est
Auteur : ujpdg-russie
Date de création : 30-11-2009
 
posté le 27-09-2010 à 22:52:43

« Nous sommes bien décidés à organiser la CAN en 2012 », Paul Biyoghé Mba, Premier ministre


 Le premier ministre, chef du Gouvernement, Paul Biyoghé Mba  réaffirme, ce lundi, à la faveur d’un entretien accordé au quotidien l’Union : «  nous sommes bien décidés à organiser la CAN  en 2012, de sorte que, à  la fin de cette grande fête du football, la communauté internationale puisse dire que ça s’est bien passé au Gabon ». 
 


Le  premier ministre  affiche  volontairement optimiste devant, a-t-il précisé, une « frange de l’opinion » qui « pense à tort que rien ne se fait » alors que pointe l’organisation conjointe par le Gabon et la Guinée Equatoriale de la Coupe d’Afrique des Nations de football, en janvier 2012.

Signe de sa détermination, Paul Biyoghé Mba  rappelle que « le Gouvernement a le souci de traduire  en acte, la volonté du président Ali Bongo Ondimba de voir les travaux s’exécuter, non pas de manière  précipitée, mais dans le respect des règles de l’art ».

Il  reconnait  qu’ « en mars dernier, la CAF a attiré notre attention sur un certain nombre d’aspects. Nous en avons tenu compte. Six mois après, concernant par exemple les stades, ce volet ne pose plus de préoccupations majeures  aujourd’hui ».

Début septembre, une  délégation de la  Confédération Africaine de Football (CAF)  avait procédé à une visite  d’inspection de certaines structures (stades d’entraînements, de compétitions et aux  hôtels) tant à Libreville, la capitale , que dans la province du Haut-Ogooué (Sud-est), autre site  choisi pour une partie  des activités de la CAN.

VEILLER A LA BONNE EXECUTION DES PROJETS

Les experts de l’instance dirigeante du football africain n’avaient  pas manqué d’exprimer leur  satisfaction  eu  égard à l’évolution des travaux sur les différents chantiers tout encourageant les autorités sportives gabonaises et le Comité d’organisation à inciter les entreprises adjudicataires à maintenir le rythme de travail sur les différents chantiers, voire à l’augmenter ».

Mieux, le  chef de délégation de la CAF, le général togolais Seyi Memene, avait sollicité du Gouvernement gabonais qu’il « s’implique davantage pour qu’il n’y ait aucun ralentissement dans le travail quelque soit le motif  afin que les échéances soient respectées ».

Rendez-vous a été fixé  à la première semaine de décembre 2010  pour inspecter, selon M. Memene,  toutes les « infrastructures inscrites dans le cahier des charges de la CAF  » à savoir avait-t-il précisé, « routes, aéroports, hôpitaux, stades, hôtels ».

Au plus haut sommet de l’Etat, le président de la République entend effectivement relever ce défi. En témoigne, la signature, il y a trois semaines, à Libreville, entre l’Agence Nationale des Grands Travaux et  l’entreprise américaine Bechtel, l’un des meilleurs dans le domaine des TP,  aux Etats Unis,  d’un  important accord qui autorise  le groupe à   « veiller à la bonne exécution des projets initiés par le Gabon » et qu’ils soient conduits à leur terme ; les complexes sportifs et autres infrastructures prévus pour la CAN 2012 n’y échappent pas.