Fédération P.D.G Russie et Europe de l'Est

Parti Démocratique Gabonais branche Europe de l'Est: Avançons Ensemble!!!

le 31-12-2009 18:26

LES PDGISTES APPELES A LA FIDELITE AUX IDEAUX D’OMAR BONGO ONDIMBA

Les militants du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir) qui ont massivement pris part, le mercredi 30 décembre 2009 à la cité de la Démocratie de Libreville, à une journée de méditation commémorative du 74 è anniversaire de feu le président Omar Bongo Ondimba ont été invités, par leur Secrétaire général, M. Faustin Boukoubi, à rester fidèles aux idéaux de paix et d’unité nationale, prônés par l’illustre disparu.

Lors de cette rencontre à laquelle avaient pris part, outre le chef de l’Etat, S.E. Ali Bongo Ondimba, plusieurs membres du gouvernement et des hauts cadres du PDG, le secrétaire général a, dans son discours de bienvenue ci-joint, exhorté les Gabonais en général et les Pédégistes en particulier, à s’approprier les idéaux du défunt président Fondateur et de défendre démocratiquement le parti sur le terrain lors des prochaines élections.

 


 
 
le 31-12-2009 18:18

« La Journée de méditation,parcours élogieux et historique du Père-fondateur du PDG »

 – En ouvrant la cérémonie intitulée « La Journée de méditation », consacrant les  hommages appuyés des militants et sympathisants du Parti Démocratique  Gabonais (PDG, au pouvoir), en présence du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, des amis et partenaires du Gabon, le Secrétaire Général de cette formation, Faustin Boukoubi, a déclaré que l’évènement a été organisé pour rafraichir les mémoires sur les œuvres et le parcours historique de l’homme d’Etat feu El Hadj Omar Bongo Ondimba, a constaté GABONEWS.

 


 
 
le 30-12-2009 19:07

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, triomphalement accueilli à la Salle des spectacles de la Cité de la Démocratie

- Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, accompagné de Rose Francine Rogombé (ancien Président intérimaire du Gabon) et de la Première Dame de la République, vient à l’instant de faire son entrée dans la salle des spectacles de la Cité de la Démocratie, honorant de sa présence les activités de la Journée de méditation sur le parcours d’El hadj Omar Bongo Ondimba, organisée par le Parti Démocratique Gabonais, a constaté GABONEWS.

 


 
 
le 30-12-2009 18:15

Fabrice Bonatti reçu en audience par le Chef de l’Etat Ali Bongo

 


 
 
le 30-12-2009 18:13

Journée de méditation en la mémoire de feu Omar Bongo Ondimba

 – Dans le cadre des activités marquant  la Journée de méditation, initiée par le Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir)  en la mémoire de feu Omar Bongo Ondimba, coïncidant avec la date anniversaire de l’Homme qui aurait pu souffler ses soixante-quatorze bougies, ce 30 décembre,  la Salle des spectacles de la Cité de la Démocratie, depuis bientôt trois heures d’horloge, est caractérisée  par un déferlement de militants, sympathisants et amis du parti, augmentés d’invités de marque, notamment le corps diplomatique et consulaire accrédité près la République gabonaise, a constaté GABONEWS.  

 


 
 
le 30-12-2009 17:36

Création d’une commission de délivrance d’agrément d’exploitant agricole

 Le gouvernement gabonais a annoncé la création d’une commission de délivrance d’agrément technique d’exploitant agricole, à l’issue du conseil des ministres de mardi dernier.

 


 
 
le 30-12-2009 17:32

le Gabon instaure la journée continue de travail

Le Gabon instaure la journée continue dès le 1er janvier 2010 et sur toute l’étendue du territoire nationale, indique le communiqué final du Conseil des ministres du 29 décembre 2009.L’heure du début du travail est fixée désormais à 7h30mn le matin et celle de sortie à 15h30mn. Une pause de 30mn sera prise, selon un rythme approprié de roulement, entre 11h30mn et 13h30mn. L’activité ne s’arrêtant pas, le temps de suspension est compris dans les 8 heures de travail journalier, indique le communiqué.Le communiqué précise que la journée de travail continue est instituée sous réserve, dans le respect des 8 heures de travail journalier, des modalités pratiques applicables aux services publics de l’enseignement, de la formation, de la santé et de la recherche ainsi qu’aux entreprises et aux autres organismes qui travaillent en « deux ou trois huit » ou encore qui nécessitent des gardes ou des permanences.Le Conseil a instruit les ministres concernés, sur la mise en place, progressive, des mesures d’accompagnement nécessaires à cette nouvelle organisation du temps de travail.

BNN/PRB 

 


 
 
le 30-12-2009 17:25

Le gouvernement convoquera au 3ème trimestre 2010 les assises des Etats Généraux de l’Education

– Le Conseil des ministres, réuni  mardi au Palais de la  Présidence , autour du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a donné son accord pour la convocation au 3ème trimestre 2010, entre les mois d’avril et mai, des assises des Etats Généraux de l’Education, de la Recherche et de l’Adéquation Formation-Emploi.

 


 
 
le 30-12-2009 17:21

La SEEG sommée par le Conseil des ministres de rétablir la fourniture d’eau et d’électricité

 – A la faveur de sa toute dernière session de l’année courant, tenue mardi, au Palais de la Présidence, sous la direction du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, le Conseil des ministres s’est largement penché sur la question de l'eau potable et du courant électrique, défrayant la chronique depuis bien des lustres, en sommant la SEEG de remplir sa part de contrat au risque de voir celui-ci résilié purement et simplement.

 


 
 
le 30-12-2009 17:19

Le gouvernement exige des bâtiments éclatants pour soigner l’image du pays

Dans le souci de la consolidation de la politique de l’«Emergence», prônée par le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, le Conseil des ministres réuni ce mardi, à Libreville, a sur recommandations du Président de la République, décidé une exigence de ravalement des façades extérieures et intérieures de tous les bâtiments administratifs.

 


 
 
le 30-12-2009 17:17

Conseil des Ministres : Communiqué Final

Sous la haute présidence de son S.E Ali Bongo Ondimba, Président de la République, Chef de l'État, le Conseil des ministres s'est tenu ce mardi 29 décembre 2009 à partir de 10 heures dans la salle habituelle au Palais de la Présidence de la République.

 


 
 
le 29-12-2009 00:02

La journée nationale du PDG sera organisée le 30 décembre prochain en hommage à Omar Bongo Ondimba

 – Le Parti démocratique Gabonais organise la journée nationale du parti le 30 décembre prochain. Cette journée nationale, à en croire les organisateurs, est placée sous le signe de la méditation en hommage au défunt président fondateur de ce mouvement politique Omar Bongo Ondimba « Apôtre de la paix », décédé le 8 juin 2009 à Barcelone (Espagne), à l’âge de 73 ans.Cette journée sera l’occasion pour les hiérarques du parti d’examiner l’action politique d’Omar Bongo Ondimba qui a placé la paix et l’unité nationale au centre de son action pendant 42 ans. En ce grand homme, on reconnaît la « Magie » d’avoir garder le Gabon stable dans un environnement africain dominé par des conflits et crises politico-militaires.L’action d’Omar Bongo Ondimba ne s’est pas limitée qu’au Gabon. Par sa médiation, il a contribué à la résolution de plusieurs conflits dans le monde, notamment en Afrique, le cas de la République Centrafricaine (RCA).Les manifestations qui seront organisées à la cité de la démocratie de Libreville seront axées sur les conférences débats et les projections de films.A cette même occasion, l’action des structures de base du parti sera revisitée en vue des préparatifs des futures échéances politiques. Une réflexion sera aussi menée sur les relations du PDG avec les forces qui se réclament encore de la majorité présidentielle.Cette journée intervient après l’entretien du Président Ali Bongo Ondimba et Faustin Boukoubi, le secrétaire Général du PDG, au cours duquel le prochain congrès du parti était évoqué.  FIN/IG/PK/09

 


 
 
le 28-12-2009 23:50

Le dernier Conseil des ministres de l’année 2009 annoncé pour mardi prochain

 – Sous la houlette du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, le dernier Conseil des ministres de l’année 2009 aura lieu mardi prochain au Palais de la Présidence à Libreville, a-t-on appris ce lundi de sources officielles.
 


 
 
le 28-12-2009 00:08

Les vœux de l'UJPDG Europe De l'Est!!!!!!!!!!!

   Le bureau de l'UJPDG Europe De l'Est  profite de l’occasion des fêtes de Noël et de Nouvel an, pour formuler ses sincères vœux de santé et de prospérité à tous ses fidèles membres avec l’espoir que les jours qui surviendront avec la nouvelle année 2010, apporteront la paix dans leurs familles respectives , la stabilité requise dans leur épanouissement mutuels et la reussite dans leurs activites respectives, afin que nous puissions tous, chacun dans sa sphère d’activité, poursuivre l’œuvre exaltante de développement de notre partie et chere patrie LE GABON.

 


 
 
le 25-12-2009 19:53

39,6 milliards de FCA pour des projets de maintien et l’accroissement de la quantité de carbone dans les forêts gabonaises

 - C’est l’exécution d’un accord relatif à la mise en œuvre de la conversion de la dette au profit du développement durable au Gabon signé le 29 janvier 2008.En effet, 39,6 milliards de FCA vont servir au financement des études et projets sélectionnés par le Comité d’Orientation Stratégique (COS). Lequel s’est réuni mercredi dernier à la résidence de l’ambassadeur de France à Libreville sous la présidence du ministre gabonais des eaux et forêts, de l’environnement et du développement durable, Martin Mabala.Il s’agit, en effet, de convertir voire de transformer les dettes du Gabon vis-à-vis de la France en investissements dans des secteurs porteurs comme celui du développement durable des écosystèmes forestiers notamment l’Antenne de réception d’images satellites et forêts communautaires. D’où l’instruction de deux projets relatifs à la mise en place de 3 sites pilote de forêts communautaires au Gabon. Elle visera également à compléter le cadre règlementaire de ce type de forêts.Rappelons que la forêt communautaire est une portion du domaine forestier rural affectée à une communauté villageoise, en vue de mener des activités ou d’entreprendre des processus dynamiques pour une gestion durable des ressources naturelles.Et dans le cadre de ce projet, la conduite des activités sur le terrain se fera avec une forte implication des populations dans l’optique de contribuer à l’amélioration de leurs conditions de vie et à la réduction de la pauvreté en zone rurale. C’est la résultante de cet accord qui vise le développement économique et social des populations gabonaises à travers la promotion d’activités économiques durables dans les filières bois, l’écotourisme, la rémunération des services environnementaux pour garantir la diversification de l’économie.FIN/IG/MM/09
 


 
 
le 25-12-2009 14:46

Société/Fêtes : LES JOURNEES DU 25 DECEMBRE 2009 ET 1ER JANVIER 2010 FERIEES

Cependant, le même communiqué dit que les journées des samedis 25 décembre 2009 et 2 janvier restent chômées, mais, récupérables.

 


 
 
le 25-12-2009 14:41

Que retenir du dernier Conseil des ministres de l’année 2009, déroulé ce jeudi ?

 – Le dernier Conseil des ministres comptant pour l’année en cours s’est tenu, ce jeudi, au Palais de la Présidence de la République, sous la direction du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, avec pour axes forts la fierté nationale issue de l’honorable participation gabonaise aux sommets de Copenhague et de l’OHADA, la tenue prochaine à Libreville des Journées Portes Ouvertes de l’Economie numérique, la révision du calendrier scolaire après la levée de la grève et les préparatifs de la participation des Panthères à la CAN en Angola.

 


 
 
le 25-12-2009 14:40

Le Gouvernement approuve le nouveau calendrier scolaire 2009 – 2010

– Le nouveau calendrier scolaire de l’année académique 2009 – 2010 réajusté et présenté ce jeudi en conseil des ministres par le premier responsable du département de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, a reçu l’approbation  du gouvernement et du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, qui a présidé la séance.

 


 
 
le 25-12-2009 14:35

Conseil des Ministres: communiqué final

Sous la Haute Présidence de Son Excellence Ali Bongo Ondimba, Président de la République, Chef de l'État, un Conseil des ministres s'est tenu ce jeudi 24 décembre 2009 à partir de 10 heures dans la salle habituelle au Palais de la Présidence de la République.

 


 
 
le 24-12-2009 22:13

Alfred Mabicka ,Président Directeur Général de « Gabon Poste » organise un poignant arbre de noël

 


 
 
le 24-12-2009 17:40

Le dernier Conseil des ministres de l’année 2009 aura lieu jeudi prochain

 - Le dernier conseil des ministres de l’année 2009 aura lieu jeudi 24 décembre dans la salle habituelle au Palais de la présidence de la République sous la haute présidence du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, a-t-on appris ce mercredi de source officielle.
 


 
 
le 24-12-2009 17:35

Le Président de la République échange avec le Secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais

 – Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a devisé  mercredi, au Palais de la présidence à Libreville, avec le Secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, autour des « grands rendez-vous » de cette formation politique en 2010, a rapporté  la première chaîne nationale (RTG1) dans son édition du journal télévisé de 20 heures.
 


 
 
le 24-12-2009 01:25

L’honorable Vincent de Paul Gondjout, véritable « Père Noel» pour les enfants de sa circonscription électorale

 – L’honorable Vincent de Paul Gondjout, député du 1er siège du 3ème arrondissement de la commune de Libreville, a agi en véritable « Père Noel », ce mercredi, à son quartier général de Montagne Sainte, pour offrir de nombreux  cadeaux  aux enfants  de sa circonscription électorale, a constaté GABONEWS.
 


 
 
le 23-12-2009 17:28

Ali Bongo Ondimba a été recensé par les agents commis pour l'opération de recensement des agents de l'Etat

 


 
 
le 23-12-2009 17:24

Ali Bongo Ondimba présidera un conseil des ministres, jeudi

– Le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba présidera un conseil des ministres jeudi prochain, au palais présidentiel de Libreville, indique un communiqué du secrétariat général du conseil des ministres.Ce conseil des ministres interviendra au lendemain des sommets sur les changements climatiques de Copenhague (Danemark) et de l’Organisation pour l’harmonisation des droits des affaires (OHADA) tenu à N’Djamena (Tchad).

IM/

 


 
 
le 23-12-2009 17:20

Recensement à la Fonction publique: Ali Bongo Ondimba déplore « ne pas avoir eu d’avancement (…) depuis 1996 »

- Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, qui dans le cadre des audits sur les effectifs de la Fonction publique, s’est fait recensé mardi au Palais de la présidence à Libreville, a indiqué qu’il « n’avait pas connu d’avancement (…) depuis 1996 », a rapporté la première chaîne nationale (RTG1) dans son édition du journal de 20 heures.

 


 
 
le 22-12-2009 21:50

Les Sud Africains à la rescousse de la SOGARA

 


 
 
le 22-12-2009 00:49

Sommet sur l'OHADA au Tchad: les engagements des chefs d'Etat

 


 
 
le 22-12-2009 00:38

Sylvia Bongo honore les enfants

Pour célébrer la fête de la nativité, l’épouse du Chef de l’Etat, Sylvia Bongo Ondimba a reçu (20.12.09) au Palais de la Présidence de la République les enfants de la capitale.
 


 
 
le 21-12-2009 23:08

Plus d’un milliard de FCFA pour l’assistance technique des PME-PMI

 


 
 
le 21-12-2009 15:19

Une équipe de professionnels de la communication récompensée par Ali Bongo Ondimba

En guise de manifestation de joie doublée d’une forte dose de satisfaction à l’adresse de l’équipe multimédia ayant couvert le cérémonial de son retour de Copenhague où il a conduit la délégation gabonaise au Sommet mondial sur les changements climatiques, Ali Bongo Ondimba, par l’entremise du Directeur Général de la Presse présidentielle, a offert une enveloppe symbolique à celle-ci, a constaté GABONEWS.

 


 
 
le 21-12-2009 15:16

Ali Bongo Ondimba prendra part au sommet annuel de l’OHADA

- Le Président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba,  qui est rentré samedi à Libreville, est parti ce matin à N’djamena (Tchad), où il prendra part au sommet annuel des Chefs d’Etat des pays membres de l'Organisation pour l'harmonisation du droit des affaires en Afrique (OHADA), dont les travaux s’ouvrent en début de semaine prochaine.Dans la capitale tchadienne, tout est fin prêt pour nourrir les échanges entre chefs d’Etat, les experts et ministres concernés ayant déjà préparé les dossiers.  Lundi dernier, le Président Tchadien Idriss Deby Itno , Président en exercice de l'OHADA a longuement devisé avec le Secrétaire permanent de l'organisation, Boutora TakpaKoléka.Rappelons que l’OHADA est composée de 16 membres et son Traité dit de l’«Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique », a été signé le 17 octobre 1993 à Port-Louis (Ile Maurice) avant d’être révisé le 17 Octobre 2008 au Québec (Canada).La promotion de l'arbitrage comme instrument des litiges commerciaux  et l'intégration économique régionale sont les principaux objectifs de l’OHADA. FIN/IG/PK/09
 


 
 
le 20-12-2009 15:16

« J’ai pris l’engagement de mettre en place dans les meilleurs délais un Plan climat pour notre pays », Ali Bongo Ondimba

 – De retour de Copenhague au Danemark où il a pris une part active au sommet de l’ONU sur les changements climatiques, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a déclaré à la presse qu’il y a pris l’engagement de mettre en place dans les meilleurs délais un Plan climat pour le Gabon, a constaté GABONEWS.

 


 
 
le 20-12-2009 15:04

DECLARATION DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE RETOUR DE COPENHAGUE

- A son retour du Sommet de Copenhague sur les changements climatiques, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a fait une déclaration de presse – dont GABONEWS a eu copie – dans laquelle il affirme que sa participation active à cette rencontre lui a permis de cerner davantage les enjeux et les opportunités de la question climatique.
 


 
 
le 20-12-2009 00:30

Ali Bongo Ondimba à N’Djamena, dimanche

 Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba se rendra dimanche prochain à N’Djamena (Tchad) où il participera au sommet de l’Organisation pour l’harmonisation du droit des affaires (OHADA), indique un communiqué officiel.Ce déplacement du président, Ali Bongo Ondimba pour la capitale tchadienne interviendra une journée après son retour de Copenhague (Danemark) il a pris part à la 15ème conférence mondial sur les changements climatiques. Un sommet qui a, à la dernière minute arraché un accord.

IM/

 


 
 
le 19-12-2009 00:17

Conférence de l’ONU sur le climat : Faute d’accord, le comité de négociation poursuit ses travaux à Copenhague

 - Longues et difficiles débats, ce vendredi, à Copenhague, au sein  du comité de négociation composé de 26 pays,  parmi lesquels les principaux pollueurs de la planète et ceux du  bassin du Congo, pour tenter d’obtenir un projet de déclaration  dont l’un des volets porterait sur une réduction des rejets de Gaz à Effets de Serre (GES) de 50% d’ici 2050, dans le monde entier.

 


 
 
le 18-12-2009 19:09

Le Gabon réaffirme son soutien

 


 
 
le 18-12-2009 18:58

Sommet climatique de Copenhague: sur la dernière ligne des négociations, les chefs d’Etats veulent sauver les meubles

 -À quelques heures de la clôture de la quinzième (15ème) Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques dite Sommet de Copenhague (Danemark), à la quel prend une part active le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, cumulativement avec la cinquième conférence des Parties au protocole de Kyoto, les chefs d’Etats du monde, qui poursuivent les négociations en perspective d’un accord global et contraignant, défilent à la tribune pour expliquer leur engagement et leur position face à ce désastre.

 


 
 
le 18-12-2009 18:43

Le ministre de l’Enseignement technique visite le site du futur CFPP et le lycée professionnel de Mouila

 Le ministre gabonais de l’Enseignement technique, le Pr. Léon Nzouba a visité jeudi à Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié (sud), le site où sera érigé le Centre de formation et de perfectionnement professionnel (CFPP) et le Lycée professionnel et commercial Nyonda Makita, rapporte vendredi le correspondant de l’AGP.Selon le Pr. Nzouba, cette visite intervient sur instruction du président, Ali Bongo Ondimba et du Premier ministre, Paul Biyoghé Mba dans le cadre du suivi de la politique sur l’enseignement technique et professionnel du gouvernement de l’émergence.Le ministre a débuté le tour du propriétaire par le lycée professionnel industriel de Fougamou dans le département de tsamba-Magotsi (nord de Mouila) dans la matinée de jeudi. Mouila a donc constitué la deuxième étape du périple du médecin général dans cette province située au sud du Gabon.Le chef du département de l’enseignement technique a dans un premier temps les deux sites où sera implanté le CFFP à environ 4 km de la ville. Sur ces lieux, le Pr. Nzouba a suivi les explications d’un représentant des entreprises commises pour l’exécution des travaux. Ce dernier a affirmé que rien n’était encore précisé au sujet du début des travaux.La construction de ce centre de formation entièrement financée par l’Etat gabonais sur une superficie de 30 ha, seul un mur de 5 m de long et une clôture sont déjà sortie de terre.Le Pr. Nzouba à la suite des explications sur le chantier, a déclaré qu’il souhaitait que l’on prévoie des issues de secours tous les 200 m en dehors des ouvertures prévues. Il a aussi demandé aux autorités locales de formuler des propositions sur la formation selon les besoins de la province, en plus des normes standards de formation professionnelle. Au Lycée Professionnel Commercial Nyonda Makita, à 1,5 km de la ville, la délégation a aussi été accueillie chaleureusement. Après les usages de bienvenue, le proviseur Jean Louis Mouiri a égrainé le chapelet des doléances inhérentes au bon fonctionnement de l’établissement. Il a relevé que quelques travaux de réhabilitation ont été effectués, mais qu’au niveau de l’internat, il y avait encore à faire (batterie de cuisine, etc.). D’ailleurs, une fiche technique contenant les manquements devrait être remise à l’hôte. Dans la même optique, le ministre a été instruit des travaux d’extension d’un bâtiment devant abriter un préau, deux salles pour l’informatique, des bureaux et toilettes, par l’administrateur délégué adjoint de la cellule locale de suivi du projet, François Boukangou. Ces travaux sont exécutés par la société des travaux de construction (Sotec), assurés par le bureau de contrôle ALPAGES. C’est un projet financé entièrement par la Banque africaine de développement (BAD).Avant la province de la Ngounié, il avait séjournée à Lambaréné chef-lieu de la province voisine du Moyen-Ogooué (centre) pour une visite similaire.

JPM/IM 

 


 
 
le 18-12-2009 18:40

Ali Bongo Ondimba, en pédagogue engagé, demande à « agir ensemble, pour conduire l’Humanité vers un avenir en confiance »

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a prononcé jeudi, devant ses homologues, de nombreux représentants des organismes et institutions internationaux, un mémorable discours, résolument engagé, lors du sommet des Nations unies sur le changement climatique de Copenhague (Danemark), dans lequel il, explique, interpelle, conscientise et propose des solutions durables pour aider la communauté internationale à « agir ensemble » et « maintenant  pour conduire l’humanité vers un avenir en confiance ».

 


 
 
le 18-12-2009 11:03

Mention « Très honorable » pour Edda Obone Zué, une universitaire gabonaise à Perpignan

 Etudiante à l’Ecole Doctorale Energie et Environnement  de l’université de Perpignan (France), Edda Obone Zué, de nationalité gabonaise a obtenu la mention « Très honorable » au terme de sa soutenance sous le thème « Conséquences sédimentaires et tectoniques de la crise de salinité messinienne en méditerranée occidentale », a constaté le correspondant de GABONEWS.

 


 
 
le 18-12-2009 00:25

Le Chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, attendu à N’Djaména pour le sommet annuel de l’OHADA

 Le premier ministre, Paul Byoghé Mba, quitte Libreville samedi prochain pour N’djamena (Tchad) où il représentera le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, à la Conférence annuelle des Chefs d’Etat membres de l'Organisation pour l'harmonisation du droit des affaires en Afrique (OHADA), prévue en début de semaine prochaine, a rapporté la  première chaîne nationale (RTG1), dans son édition du journal de 20 heures, ce jeudi soir.

 


 
 
le 18-12-2009 00:22

Ali Bongo Ondimba regagne Libreville samedi au terme du sommet de Copenhague

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba regagnera Libreville samedi prochain, au terme du sommet mondial sur les changements climatiques qui se poursuit actuellement à Copenhague (Danemark), indique un communiqué du protocole d’Etat dont l’AGP a reçu copie jeudi.Avant la capitale danoise, le président gabonais a effectué une escale de 24h à Paris (France) où s’est tenu à l’Elysée un mini-sommet sur le bassin du Congo, deuxième massif forestier de la planète à l’initiative du chef de l’Etat français, Nicolas Sarkozy.Au cours de cette rencontre à laquelle a pris par les président Paul Biya (Cameroun), Denis Sassou Nguesso (Congo) et François Bozizé (Centrafrique), il s’est agit d’harmoniser les points de vue avec l’Europe sur la préservation des forêts de cette région d’Afrique.

JPN/IM

 


 
 
le 18-12-2009 00:21

Le gouvernement consterné par décès d’un élève de suite d’un accident de la circulation à Libreville

Le gouvernement gabonais s’est dit consterner par le décès de l’élève Willy Mavoungou en classe de 4ème au lycée public de Diba-Diba de suite d’un accident de la circulation survenu mardi dernier sur la voie express à Libreville, indique un communiqué officiel dont l’AGP a reçu copie.‘’En cette douloureuse circonstance, le gouvernement présente ses sincères condoléances à la famille endeuillée et souhaite prompt rétablissement aux rescapés de ladite tragédie’’, souligne le communiqué.Au regard de cet énième accident, poursuit le document, il apparaît nécessaire d’attirer une fois de plus, l’attention des conducteurs des véhicules, particulièrement ceux des transports en commun, sur le strict respect du code de la route et des consignes de sécurité y afférentes.Par ailleurs, le gouvernement invite les usagers des transports en commun à redoubler de vigilance quant aux conditions dans lesquelles ils sont transportés, et au respect par les transporteurs des normes en la matière.Le gouvernement a, aussi demandé aux élèves d’être particulièrement attentifs sur l’état de vétusté des véhicules qu’ils empruntent, tout en évitant les actes tels que les « cascades » ou les surcharges, précise le texte.Aussi a-t-il demandé instamment aux forces de sécurité de tout mettre en œuvre pour faire respecter les normes de transport des usagers, et faire en sorte que ne ressurgisse le phénomène des « cascadeurs » qui a énormément endeuillé les familles gabonaises, conclut le communiqué.Un bus de transport en commun transportant des élèves du Lycée Diba-Diba s’est accdenté mardi dernier non loin des feux tricolores des Charbonnages dans le 1er arrondissement de Libreville, faisant de nombreux blessés.L’élève Mavoungou est décédé à l’hôpital de suite de ses blessures.
IM/ 
 


 
 
le 17-12-2009 20:21

63 milliards FCFA pour le réseau électrique de Libreville

 


 
 
le 17-12-2009 20:18

Discours intégral du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, au sommet sur le changement climatique de Copenhague

17-12-2009

Au début de l’ère industrielle, nul n’aurait pu imaginer que la voie du développement empruntée par nos prédécesseurs allait compromettre un jour aussi gravement l’avenir de l’Humanité et de la planète toute entière. Comment nos parents auraient-ils réagi, s’ils avaient su qu’ils nous laisseraient une maison qui brûlerait ? Et la communauté internationale se demande aujourd’hui, ce qu’il y a lieu de faire face à cette problématique du changement climatique qui réunit depuis hier, l’ensemble des dirigeants de la Planète et mobilise la presque totalité de l’humanité en attente de décisions ambitieuses.

 


 
 
le 17-12-2009 18:08

Les chefs d’Etat du Bassin du Congo et Nicolas Sarkozy affinent leur position pour Copenhague

Les chefs d’Etat du Bassin du Congo, entre autres, Ali Bongo Ondimba du Gabon, Paul Biya du Cameroun, Denis Sassou Nguesso du Congo, Idriss Deby du Tchad, François Bozizé de la Centrafrique , se sont réunis ce mercredi à l’Elysée, autour du président français, Nicolas Sarkozy, en conférence de presse, le numéro gabonais, pour définir une position à défendre à Copenhague.
 


 
 
le 17-12-2009 18:04

Les Marocains misent sur l'or du Haut Ogooué

Le directeur général de la branche métaux précieux de la société marocaine Managem, Youssouf El Hajjam, a été reçu le 16 décembre dernier par le ministre gabonais des Mines, Julien Nkoghe Bekale, pour faire le point sur l'exploitation de la mine d'or de Bakoudou, près de Moanda dans le Haut Ogooué. L'aménagement du site doit démarrer dès janvier prochain, alors que sa mise en exploitation est prévue pour juin 2011.
 


 
 
le 16-12-2009 17:03

Ali Bongo Ondimba arrive à l’Elysée pour un mini sommet sur le bassin du Congo

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba est arrivé mercredi à l’Elysée où s’ouvre un mini-sommet du bassin du Congo autour du chef de l’Etat français, Nicolas Sarkozy.Le président Ali Bongo Ondimba été reçu au perron du palais présidentiel français par son homologue Sarkozy, hôte du mini-sommet.Cette rencontre avec les dirigeants des pays du Bassin du Congo, vise à harmoniser les positions en prélude au sommet de Copenhague (Danemark) qui s’ouvre vendredi prochain.Mardi, le président français a reçu le Premier ministre éthiopien ; Meles Zenawi qui est aller amorcé une alliance entre l’Europe et l’Afrique. Le dirigeant éthiopien est mandaté par l’Union africain (UA) pour parler au nom du continent lors du sommet de Copenhague.

ME/IM

 


 
 
le 16-12-2009 17:01

La responsable du groupe AREVA reçu par le président Ali Bongo Ondimba

La présidente du directoire du groupe AREVA, Anne Lauvergeon a été reçue mercredi à Paris par le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, rapporte l’envoyé spécial de l’AGP.Au cours de cette rencontre, les activités du groupe français AREVA au Gabon, ont été passées en revue par les deux personnalités notamment les objectifs du groupe en matière de recherche minière au Gabon à l’horizon 2011.Le groupe français AREVA est de nouveau présent au Gabon où il effectue actuellement des recherches afin de trouver le minerai d’uranium dans la région de Franceville (sud-est).Ce groupe était déjà présent toujours dans la province du Haut-Ogooué où il exploitait l’uranium à Mounana pendant plus de 40 ans. Cette activité a pris fin en 1999.L’exploitation des mines de Mounana serait à l’origine de plusieurs maladies dont souffriraient les ex-employés de la Compagnie minière d’uranium de Franceville (COMUF, filiale du groupe AREVA).Cet entretien a été l’occasion pour le chef de l’Etat gabonais et son interlocuteur d’évoquer la question de l’observatoire de santé de Mounana. Un observatoire dont la mise en place tarde à se concrétiser.A ce sujet, rappelle t-on, les responsables de la société ont annoncé la mise en place avant fin 2008 de cet observatoire de santé. Celui-ci devrait permettre d’établir un suivi post professionnel des anciens agents de l’ex-COMUF avec des consultations médicales tous les deux ans.Cet observatoire devrait en outre, dresser un état de lieux et un suivi de l’environnement sanitaire autour des anciens sites miniers de Mounana. La structure sanitaire procédera à des analyses de l’évolution des pathologies liées à l’exploitation de l’uranium par des examens cliniques et radiographiques des anciens employés.Cette démarche aurait pour finalité de collecter des données afin d’évaluer l’impact sanitaire des activités de l’ex-COMUF dans la zone où elle exploitait l’uranium.Outre l’exploitation minière, AREVA est également dans la production du nucléaire, une énergie qualifiée de dangereuse pour l’environnement, et dans cette optique que les deux personnalités ont échangé sur les stratégies à mettre en œuvre pour la protection de l’environnement, un sujet au centre du sommet sur les changements climatiques dont les travaux se déroulent à Copenhague (Danemark).

ME/IM/BNN

 


 
 
le 15-12-2009 23:41

Ali Bongo prendra part à un mini sommet sur le bassin du Congo à L’Elysée, mercredi

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba en route pour Copenhague (Danemark) prendra part mercredi à l’Elysée à un mini sommet réunissant des chefs d’Etat des pays du Bassin du Congo et président français, Nicolas Sarkozy, indique l’envoyé spécial de l’AGP.Ce sommet interviendra à la veille de l’ouverture à Copenhague du sommet des dirigeants de la planète, consacré aux changements climatiques.Arrivé mardi à 5H30 (4h GMT) dans la capitale française, en route pour Copenhague, où se tiennent depuis plusieurs jours sous l'égide des l'Organisation des Nations Unies (ONU), d'intenses, houleuses et harassantes discussions ouvertes en vue de la conclusion d'un accord global sur la lutte contre le réchauffement climatique, la présence à Paris du chef de l'Etat gabonais est destinée à trouver avec ses homologues du Bassin du Congo, une position commune par rapport aux enjeux de Copenhague. Ce sera au cours d'un déjeuner de travail qui pourrait compter comme invité spécial M. Gordon Brown, le Premier ministre britannique. Le Bassin du Congo, deuxième réserve mondial de forêts denses et humides englobe neuf pays, le Gabon, le Cameroun, le Congo, la République démocratique du Congo, la République Centrafricaine; Sao Tomé et Principe, le Rwanda, le Burundi. Il apparaît, si l'on en juge, par les positions quelques peu divergentes enregistrées au fil des débats sur le défi que constitue pour la planète tout entière et leur important gisement forestier, le réchauffement climatique et les conséquences catastrophiques qu'il engendre, que la contribution des pays riches aux plus pauvres, divise les africains. Au sein du Bassin du Congo, une harmonisation s'impose, tout naturellement, pour éviter que les effets négatifs de l'individualiste pervers auquel on assiste de la part de certains Etats tentés de négocier seul, voire, d'obtenir des subsides de la part des grandes puissances pollueuses. Entre la République démocratique du Congo (RDC), qui selon certains experts, jouent quasiment sa carte, arguant de ce qu'elle détient, à elle seule, plus de 50 % des espèces végétales et environnementales de ce massif du Bassin du Congo, et celle du Gabon, du Congo, du Cameroun, de la Guinée Equatoriale, assurant depuis des années des politiques cohérentes de gestion durable et conservation des écosystèmes, l'urgence et l'importance de relever ce défi mondial exigent l'adoption d'un Agenda commun. C'est du moins, le souhait émis hier par des experts de ces pays. Lesquels espèrent, en outre, que les pays de ce massif forestier n'iront pas à ce Sommet chacun avec son Agenda en main. Il est d’autant nécessaire que ces pays développés, qui sont les plus grands pollueurs et les pays en développement, parviennent à s'accorder sur un calendrier et sur la répartition de l'effort financier à consentir. Autant, les pays du Bassin du Congo, à leur niveau, se doivent, tout aussi, d'adopter une démarche commune pour obtenir l'aide financière des pays riches. Le sommet de Copenhague mettant face à face, pays industrialisé et ceux en voie de développement au sein desquels sont bien présents ceux du continent africain, lequel est le moins polluant, la rencontre de l'Elysée à laquelle doit prendre une part active le président gabonais, trouve ainsi son grand intérêt. Certes, même si d'aucuns auraient souhaité que les dirigeants du Bassin du Congo y avaient souscrit, plus tôt, à cette harmonisation bien avant, toujours est-il que l'initiative prise par le président français Nicolas Sarkozy, n'est guère inutile. Bien au contraire, elle s'inscrit dans une vision plus globale du rôle qu'il entend bien jouer en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Effectivement, après être parvenu à s'entendre avec le président brésilien Lula Da Silva, d'une part, et celui de l'Indonésie, d'autre part, qu'il a reçu tout dernièrement, suite à la campagne menée à travers le monde, la France, qui s'impose comme un leader mondial de l'écologie, ne ménage pas ses efforts pour susciter l'adhésion autour du plan engagement et contraignant comportant des propositions concrètes et chiffrées devant être portées par l'ensemble des nations. Ce jour à Paris, Nicolas Sarkozy devrait insisté auprès de ses hôtes sur la nécessité de parler d'une même voix pour faire avancer le sommet principalement sur la question sensible de l'aide financière, qui constitue déjà une sérieuse pierre d'achoppement entre pays riches et pays en voie de développement. Rappelons à son arrivée à l'aéroport du Bourget, le président Ali Bongo Ondimba, a été salué à sa descente d'avion, par l'ambassadeur Haut représentant du Gabon en France, Félicité Ngoubili et de plusieurs membres de la mission diplomatique gabonaise, de nombreux compatriotes. Ali Bongo Ondimba est accompagné du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Paul Toungui, de la ministre de la Communication et de l'Economie numérique, Laure Olga Gondjout, du sénateur Georgette Koko, ancienne vice Premier ministre, en charge de l'Environnement, et du chef de Cabinet du chef de l'Etat, Maixant Accrombessi. Le ministre Martin Mabala, en charge de l'Environnement, se trouvant déjà à Copenhague où ont débuté depuis plus d'une semaine les discussions. Lesquelles ont fait l'objet d'une réunion que le chef de l'Etat a présidée, ce mardi à l'hôtel Georges V avec les experts gabonais, dont Etienne Massard Makaga et les membres de sa délégation pour faire un tour d'horizon de l'évolution des travaux du sommet. Le départ du chef de l’Etat pour Copenhague est prévue pour mercredi après-midi.

LJN/AK

 


 
 
le 15-12-2009 17:48

Une délégation gabonaise attendue à Malabo pour la CAN 2012

Le président du Comité d’organisation de la CAN 2012, pour la partie gabonaise, Hilaire Adiahénot, a annoncé lundi soir qu’il se rendrait la semaine prochaine à Malabo en Guinée Equatoriale pour peaufiner les préparatifs de cette compétition que les deux pays co-organiseront en 2012.

 


 
 
le 15-12-2009 16:23

Des élèves blessés dans un accident de la circulation près du feu tricolore des Charbonnage

Un taxis – bus transportant des élèves a fait une sortie de route ce lundi, à quelques encablures du feu tricolore des Charbonnages (1er arrondissement de la commune de Libreville), faisant quelques des blessés dont 3 cas graves, a-t-on appris de source officielle.

 


 
 
le 15-12-2009 15:55

Ali Bongo Ondimba reçu à déjeuner par Nicolas Sarkozy

 En route pour Copenhague, le président gabonais, Ali Bongo Ondimba est reçu mardi à déjeuner à l’Elysée par son homologue français, Nicolas Sarkozy, a-t-on appris de source proche de la délégation présidentielle gabonaise.Selon la source, d’autres chefs d’Etat des pays du bassin du Congo prennent également part à ce déjeuner offert par le président Sarkozy.Le président Ali Bongo Ondimba qui a quitté Libreville dans la nuit de lundi à mardi se rend dans la capitale danoise pour prendre part à la 15ème conférence sur les changements climatiques.Une conférence marquée déjà par le désaccord des pays africains dont les représentants ont claqué lundi la porte des discussions à Copenhague.

IM/

 


 
 
le 14-12-2009 16:48

Budget 2010 : Promesse tenue

Budget 2010 : Promesse tenue, les dépenses totales d’investissement représentent plus de 40 %
 


 
 
le 14-12-2009 14:15

Ali Bongo Ondimba à Copenhague lundi pour le sommet sur les changements climatiques

 Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba quitte Libreville ce lundi à 22h (21h GMT) pour Copenhague (Danemark), il participera à la 15ème conférence sur les changements climatiques, indique un communiqué du protocole d’Etat.Le numéro un gabonais fera entendre lors de ses assises, la position du Gabon et celle des pays du Bassin du Congo, deuxième massif forestier de la planète dont son pays fait également parti.Il y a deux semaines, Etienne Massard Makaga, conseiller du chef de l’Etat et point focal climat pour le Gabon avait animé une conférence de presse sur les enjeux de ce sommet.Au cours de cette rencontre avec la presse, M. Massard Makaga avait déclaré que le Gabon comptait aller discuter à cette conférence en qualité de partenaire avec les pays considérés comme les plus grands pollueurs, notamment les pays occidentaux.Dans l’optique de la préservation des écosystèmes forestiers, le Gabon sous l’impulsion de feu le président Omar Bongo avait décidé en 2002 lors du sommet de la terre de Johannesburg (Afrique du sud) de créer13 parcs nationaux soit près de 11% de son territoire consacré à conservation de la forêt.Pour une superficie de 267.667 Km2, le Gabon est recouvert à plus de 80% de forêt dense, indique t-on.

IM/

 


 
 
le 14-12-2009 00:06

Il y a de la friture sur la ligne syndicale (CONASYSED)

- Le Premier ministre gabonais Paul Biyoghé Mba et les grévistes de la CONASYSED ont signé jeudi dernier un  accord devrant ramener la sérénité dans le secteur éducatif atteint depuis la rentrée académique des convulsions syndicales qui menacent sérieusement la validité de cette année scolaire.Essoufflement ou crainte « du gendarme » au sortir de l’opération « paiement par bon de caisse » , qui a par exemple mis à nue l’existence de plus d’un millier « d’ enseignants fantômes » et une centaine d’autres décédés depuis plusieurs années dont les salaires étaient indûment perçus par des tiers .?Dans les deux cas de figure, la partie gouvernementale se sentait assez phraseuse pour couper les cartes avec les grévistes du secteur éducatif. A une phase où, après avoir tenu la dragée haute à l’Exécutif, les enseignants étaient, non seulement demandeurs de la reprise de négociation, mais en plus, la solidité de leur structure syndicale s’est visiblement émoussée.Pis, leur cousinage avec les formations politiques, marquées « opposition », semble avoir été établi par les limiers de l’infiltration. C’est donc dans un environnement favorable, la CONASYSED étant sur les reculades, que le Premier ministre a ouvert la passe décisive de ce marronnier social.Déjà, les ministres proches du dossier ont donné de la voix. Va pour le ministre Séraphin Moundounga qui, en marge de sa tournée d’établissements scolaires de Libreville a lâché un : « au jour d’aujourd’hui, moi en qualité de ministre de l’éducation nationale je ne sais pas combien il y’a d’enseignants au Gabon ». « Le paiement sur bon de caisse a permis de savoir qu’il existe un millier des faux enseignants.Mais, nous avions trouvé mieux : un centaine d’enseignants décédés étaient toujours listés et leurs salaires indûment perçus par des tiers. »Le Premier ministre ne disait pas autre chose quand, lors de sa « Déclaration de politique générale », il s’étonnait aussi de noter qu’un seul enseignant puisse recevoir un rappel de 10 millions pour la correction des copies d’examens ! Et de dire : « à ce rythme là autant rester chez soi et venir uniquement pour corriger les copies. »En réalité, dans le phénomène cyclique des grèves dans le secteur éducation, on y trouve à boire et à manger pour tous les risquilleurs de tous poils.Le gouvernement a eu des nouvelles cartes pour sceller définitivement le retour à la normal dans le monde de l’enseignement. La CONASYSED se trouve affaibli par les fritures sur sa ligne idéologique.FIN/IG/GN/MM/09
 


 
 
le 14-12-2009 00:05

Le gouvernement veut promouvoir la transparence et la bonne gouvernance

- La communauté internationale a célébré le 8 décembre dernier la journée mondiale de la lutte contre la corruption. L’occasion faisant le larron, Paul Biyoghé Mba, le Premier ministre gabonais a prononcé un discours dans lequel il a dévoilé l’ambition de son gouvernement d’aller en guerre contre la corruption, tout en faisant la promotion de la transparence et de a bonne gouvernance. A cet effet, Paul Biyoghe Mba a annoncé la ferme volonté de son gouvernement d’engager une lutte implacable contre la corruption. « La lutte contre la corruption ainsi que la promotion de la transparence et la bonne gouvernance doivent devenir des valeurs cardinales du gouvernement comme de la société gabonaise toute entière », a-t-il indiqué.Et de poursuivre : « Je propose le renforcement des capacités d’action de la commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI), l’intensification des actions de prévention dans tous les secteurs d’activité et enfin des sanctions pour lutter contre l’impunité légendaire qui fait passer l’institution pour faible ».Le Premier ministre a invité tous les agents publics, à se conformer à l’obligation de déclaration de leurs biens comme viennent de le faire les membres du gouvernement, avant leur entrée en fonction. Il a demandé ainsi à tous ceux qui sont soupçonnés de s’acquitter de cette formalité auprès de l’Agence nationale d’investigation financière (ANIF) conformément aux textes en vigueur. Rappelons que l’ANIF, qui est un dispositif de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, a été mise en place en mai 2009 par la Banque Mondiale à la demande expresse du gouvernement gabonais. Mal connue, cette institution est destinée à lutter contre la criminalité financière et le terrorisme, et en particulier de comprendre leur lien avec le développement.Le gouvernement gabonais, lors du premier conseil des ministres de l’ère Ali Bongo Ondimba, a nommé Patrick ASSELE comme nouveau Directeur Général de l’ANIF. Sa désignation à ce poste a sonné comme un boomerang aux oreilles de ceux là qui veulent détruire le Gabon et fait trembler les délinquants financiers qui se souviennent bien de son passage à la Direction Générale du Contrôle Financier (DGCF). Avec toutes ces mesures, le Gabon prouve qu’il fait partie des Etats qui se sont résolument engagés dans la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite. FIN/IG/PK/09

 


 
 
le 13-12-2009 23:59

Le couvre-feu allégé à Port-Gentil pour la fête de noël

Le gouvernement gabonais a décidé vendredi d’alléger le couvre-feu en vigueur à Port-gentil, la capitale économique (sud-est) pour la période de la fête de la nativité (noël), indique le communiqué final du conseil des ministres, présidé par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.‘’Dans la perspective de favoriser la sérénité nécessaire aux festivités religieuses par les différents compatriotes résidant à Port-Gentil, le Conseil a décidé d’alléger le couvre-feu dans cette ville. Aussi, ledit couvre-feu sera-t-il allégé à Port-Gentil du 23 Décembre à 00 heure au 25 Décembre 2009 à minuit, précisé le communiqué.Ce couvre-feu qui avait commencé à 19h (18h GMT) jusqu’à 6h (5GMT) a connu un allègement pour débuter désormais à 23h (22h GMT) et s’achevé à toujours à 6h en heure locale.Un couvre-feu est en vigueur à Port-Gentil depuis septembre dernier suite aux troubles qui avaient secoué cette localité au lendemain de la proclamation des résultats de l’élection présidentielle, remporté par Ali Bongo Ondimba avec un peu plus de 41% des suffrages. Suivi de Pierre Mamboundou (plus de 25%) et troisième, André Mba Obame, ancien ministre de l’Intérieur et transfuge du parti au pouvoir, le Parti démocratique gabonais (PDG).
IM/
 


 
 
le 13-12-2009 21:27

Communiqué final du Conseil des ministres du vendredi 11 décembre

SOUS la haute présidence de son SE Ali Bongo Ondimba, président de la République, chef de l'État, le Conseil des ministres s'est tenu vendredi 11 décembre 2009 à partir de 15 heures dans la salle du Palais de la Présidence de la République
 


 
 
le 13-12-2009 02:32

Différend Gabon-Guinée Equatoriale : UN EMISSAIRE DE L’ONU CHEZ ALI BONGO ONDIMBA

La rencontre du palais du bord de mer s’est déroulée en présence de la présidente de la Cour Constitutionnelle, Mme Marie Madeleine Mborantsuo, des ministres de la Défense nationale, Mme Angélique Ngoma et de celui des Affaires Etrangères et du conseiller du président de la République, M. Guy Rossatanga. L’émissaire de l’ONU a rassuré le chef de l’Etat de l’avancée sûre du dossier relatif à ce problème.

 


 
 
le 13-12-2009 01:00

Plus de 2 mille milliards de francs CFA: budget de l’année 2010 dont près de 900 milliards consacrés à l’investissement

 Le « tout premier budget de la vision d’émergence », établit à 2.096 milliards de francs CFA, dont 897, 505 milliards consacrés à l’investissement, a été adopté, vendredi, en Conseil des ministres, en tenant compte « des révolutions récentes de la conjoncture internationale, mais aussi pour mettre en œuvre du projet de société ‘’l’Avenir en confiance’’ contrat de confiance sur la base duquel a été élu le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba.
 


 
 
le 12-12-2009 00:58

Des avancées notables dans les concertations entre le gouvernement et la CONASYSED

Le premier ministre, Paul Biyhoghé Mba, au terme de la réunion de travail qu’il a présidé jeudi en présence du collège des pairs de la Convention Nationale des Syndicats du Secteur de l’Education (CONASYSED), et de la Fédération Nationale des Associations des Parents d’élèves (FENAPEG), a annoncé pour un futur proche, une séries de mesures devant répondre à certaines revendications des enseignants, a-t-on appris de source officielle.
 


 
 
le 11-12-2009 14:04

Azur revient dans l'arc-en-ciel des réseaux mobiles

Le bleu Azur rayonne de nouveau dans le ciel des télécommunications gabonaises depuis le 8 décembre dernier, après que le ministère de la Communication ait autorisé le nouvel opérateur mobile à reprendre du service. Près de deux moi après sa suspension, cette reprise fait suite à la révision de sa licence auprès des autorités de régulation du pays.
 


 
 
le 11-12-2009 13:58

Conseil de ministres ce matin sur fond d’attente du lancement officiel de la distribution de la subvention à la presse écrite.

Sitôt rentré d’un séjour transalpin d’une semaine ayant eu comme point culminant, l’audience que le Souverain pontife Benoît XVI lui a accordée, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba conduit ce matin les travaux du Conseil des ministres au Palais de Bord de mer de Libreville
 


 
 
le 11-12-2009 13:53

Texte intégral de la Déclaration de presse du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, à son retour d’Italie

Après 5 jours passés respectivement dans les villes de Milan et Rome en Italie, où il a rencontré de hautes autorité administrative en tête desquelles le président de la République italienne, Giorgio Napolitano, et la Saint Père, Benoît XVI, chef de l’Eglise catholique, ainsi que des responsables des entreprises de sociétés spécialisés dans les domaines pétrolier et aéronautique, le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, à son arrivée, jeudi en soirée à Libreville, a dressé le bilan de ces rencontre dans une Déclaration de presse que GABONEWS Livre ce vendredi en intégralité.
 


 
 
le 11-12-2009 01:20

Après une semaine en Italie, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba regagne Libreville, ce jeudi en début de soirée

– Dans un communiqué émanant de la Direction Générale du Protocole d’Etat et relayé par le quotidien « L’Union », le retour au bercail du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, au terme d’un séjour de travail et d’amitié en terre italienne, est annoncé pour ce jeudi 10 décembre à 20 heures locales.
 


 
 
le 11-12-2009 01:17

Le président gabonais Ali Bongo a été reçu par le pape Benoît XVI

 Le pape Benoît XVI a reçu jeudi matin au Vatican le président gabonais Ali Bongo Ondimba, qui s'est ensuite entretenu avec le secrétaire d'Etat, le cardinal Tarcisio Bertone.

 


 
 
le 10-12-2009 01:40

Accrochage entre policiers et élèves du Lycée Technique National Omar Bongo, ce mercredi, à la Gare-routière de Libreville

La gare-routière de Libreville, située à proximité du siège du deuxième arrondissement de Libreville, a été le théâtre, ce mercredi matin, d’un carambolage entre forces de l’ordre et élèves du Lycée Technique Omar Bongo d’Owendo, les premières contrecarrant un mouvement d’humeur des derniers.
 


 
 
le 10-12-2009 01:31

Ali Bongo Ondimba regagne Libreville jeudi en début de soirée

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba regagnera Libreville jeudi en début de soirée exactement à 20h (19h GMT) , au terme d’une visité d’amitié et de travail de près d’une semaine en Italie, indique un communiqué du protocole d’Etat dont l’AGP a reçu copie mercredi.Le chef de l’Etat est actuellement à Rome où il a rencontré ce mercredi des évêques catholique avant un entretien jeudi en tête avec le souverain pontife Benoît XVI.Avant le Vatican, le président Ali Bongo Ondimba a séjourné pendant quatre jours à Milan où il a eu d’importantes rencontres avec les opérateurs économiques de cette ville industrielle italienne.C’est la deuxième visite qu’il effectue dans ce pays en l’espace de deux semaines. La première a eu lieu lors de la dernière conférence sur la sécurité alimentaire organisé par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Lors de cette conférence, Ali Bongo Ondimba avait fait à entendre la voix du Gabon sur la sécurité alimentaire dans le monde, particulièrement en Afrique, un continent gravement touché par les problèmes de famine.

IM/

 


 
 
le 10-12-2009 01:26

La mémoire d’Omar Bongo Ondimba exaltée dans la piété et le recueillement

Officiée par l’Abbé Casimir Ondo Mba, une messe d’intention de grâce a été célébrée ce mercredi, à la cathédrale Sainte Marie de Libreville, en la mémoire de feu le Président de la République, Omar Bongo Ondimba et de son épouse, Edith Lucie Bongo, disparus respectivement le 8 juin dernier à Barcelone (Espagne) et le 14 mars 2009 a Rabat (Maroc).
 


 
 
le 10-12-2009 01:23

« Avec courage, audace et efficacité, extirpons ensemble le mal endémique de la corruption qui gangrène notre société », P.M

 A l’ occasion de la Journée mondiale de lutte contre la corruption, célébrée chaque 9 décembre, le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba, a prononcé un discours dans lequel il a invité toutes les bonnes volontés à s’armer de courage, d’audace et d’efficacité pour extirper ce mal endémique de notre société.
 


 
 
le 09-12-2009 20:27

Exercice M'BIRA 09 : opérations combinées aéromaritimes et terrestres de TROIS armées

Du 7 au 10 décembre 2009 les forces françaises au Gabon (FFG), un détachement de la brigade aéromobile néerlandaise et des militaires gabonais s'entrainent à des opérations combinées aéromaritimes et terrestres sur le thème de la neutralisation d'un groupe soupçonné de piraterie dans la province de Nyonié au sud de Libreville (Gabon).

 


 
 
le 09-12-2009 16:37

Ali Bongo Ondimba à Rome après Milan

-

Le chef de l’Etat gabonais est arrivé mardi à Rome, la capitale italienne où il rencontrera jeudi, le Pape Benoît XVI au Vatican, rapporte l’envoyé spécial de l’AGP.Le numéro un gabonais est à Rome après avoir séjourné pendant quatre jours à Milan, ville industrielle avec ses 62 000 entreprises, commercial, financier et universitaire de l'Italie, où il a évoqué les aspects énergétiques, notamment, la présence du Groupe pétrolier italien Eni au Gabon, et de renforcement des capacités opérationnelles des forces de défense, en visitant la société Augusta d'assemblage des hélicoptères.A son arrivée dans la capitale italienne, le président gabonais a été salué à l'aéroport Campioni par l'ambassadeur du Gabon au Vatican, Firmin Boutsou, des collaborateurs immédiats du souverain pontife, notamment le nonce apostolique et chef du protocole Peter Probo, et plusieurs membres de la Représentation diplomatique gabonaise à Rome conduit par l'ambassadeur Noël Baiot. Pendant, ce séjour, le deuxième en moins de deux semaines, le chef de l'Etat gabonais recevra mercredi une délégation d'évêques avec lesquels, il évoquera plusieurs questions d'intérêt commun.L'étape du Vatican marque la volonté claire du président Ali Bongo Ondimba, d'une part, et du Saint Siège, d'autre part, de renforcer les relations diplomatiques qui lient les deux pays. La délégation gabonaise est composée du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Paul Toungui, de l'Enseignement technique et professionnelle, le Pr. Léon Nzouba et quelques membres du Cabinet présidentiel. LJN/AK/IM

 


 
 
le 09-12-2009 16:35

Le conseil municipal de Libreville procédera au remplacement de Medhi Teale

  Le conseil municipal de Libreville, présidé par le maire, François Ntoutoume Emane procédera ce mercredi à l’élection d’un nouveau Premier maire adjoint suite à l’exclusion par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) de Medhi Teale, a appris l’AGP de source proche du conseil.Ce poste devrait rester toujours au PDG qui compte le plus grand nombre des conseillers, suivi du Rassemblement pour le Gabon (RPG) de l’ex-maire, Paul Mba Abessole et du Cercle des libéraux réformateurs (CLR) du sénateur Jean Boniface Assélé.Ancien ministre, M. Teale a été exclu du parti au pouvoir après avoir s’être porté candidat à dernière élection présidentielle avant de se retirer au profit d’André Mba Obame, également transfuge du PDG.Selon de source concordante, ce poste de Premier maire adjoint devrait rester à un conseiller municipal issu du 4ème arrondissement de la commune de Libreville.IM/

 


 
 
le 09-12-2009 16:20

Planet Finances lance la Gabonaise de Microfinances

 


 
 
le 09-12-2009 00:00

GUY NZOUBA NDAMA A MALABO

Aux côtés de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement du continent, le président Nzouba a présenté ses civilités à ses hôtes avant de prendre part à la somptueuse cérémonie de prestation de serment, devant un parterre d’invités et des militants du Parti démocratique de Guinée Equatoriale (PDGE au pouvoir).

 


 
 
le 08-12-2009 23:55

Le Président Ali Bongo Ondimba marque aux hélicoptères militaires

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba et des membres de sa délégation ont effectué lundi à Milan (Italie) un vol de démonstration à bord d’un hélicoptère AW 139 version militaire, a constaté l’envoyé spécial de l’AGP.

 


 
 
le 08-12-2009 23:50

Le PM pour une lutte implacable contre la corruption

 Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba a déclaré mardi à Libreville, que la lutte contre la corruption ainsi que la promotion de la transparence et la bonne gouvernance doivent désormais devenir des valeurs cardinales dans le secteur public et partant dans toute la société, à la veille de la célébration mondiale de lutte contre la corruption.M. Biyoghé Mba dans une allocution télévisée, a affirmé que le Gabon fait partie des Etats qui se sont résolument engagés dans cette lutte contre l’enrichissement illicite.Selon, le chef du gouvernement, le président de la République, Ali Bongo Ondimba en a fait un des axes majeurs de son projet de société, l’Avenir en confiance.’’Le Gabon émergent que le président de la République appelle de tous ses vœux doit être en effet débarrassé de la corruption’’, a indiqué le Premier ministre.Avec courage, audace et efficacité extirpons ensemble ce mal endémique qui gangrène notre société car, la corruption n’est pas une fatalité. C’est un phénomène provoqué et entretenu délibérément, qui a un début et peut avoir une fin. Pourvu que les différents acteurs de la société à tous les niveaux, prennent conscience de l’enjeu, a-t-il martelé.Comme je l’ai annoncé dans mon programme de politique générale du 26 novembre dernier à l’Assemblée nationale, a poursuivi M. Biyoghé Mba, trois types d’actions seront menées concomitamment dès maintenant, au plan institutionnel, renforcer les capacités d’action de la commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite, en matière de prévention, intensifier les actions de prévention dans tous secteurs; en matière de répression, lutter contre l’impunité par l’application rigoureuse des textes en vigueur.Dans cette optique, il a invité tous les agents publics, à se conformer à l’obligation de déclaration de leurs biens à l’instar des membres du gouvernement.De même, il importe que tous les assujettis à la déclaration de soupçon s’acquittent de cette formalité auprès de l’Agence nationale d’investigation financière (ANIF) conformément aux textes en vigueu, a expliqué M. Biyoghé Mba.Par ailleurs, il est déterminant que le secteur privé soit convaincu qu’il y va de son intérêt économique de s’attaquer aux pratiques de corruption et d’enrichissement illicite. Un engagement collectif des entreprises dans les pactes d’intégrité ou des codes d’éthique professionnelle pourrait constituer un début de solution dans ce combat contre la corruption, souhaité le chef du gouvernement.’’De même, la société civile et les médias doivent jouer un rôle décisif dans la création et le maintien d’une atmosphère qui décourage la fraude et la corruption dans la vie publique. En fait, ils doivent constituer des facteurs importants dans l’éradication de la corruption’’, a exhorté M. Biyoghé Mba, tout en soulignant compter sur la participation de tous pour bouter hors du Gabon la corruption.La corruption a atteint dans le monde des limites dangereuses et intolérables. Multiforme et internationale, elle touche aussi bien les pays du Sud que ceux du Nord, a-t-il révélé, précisant quelle constitue aujourd’hui une entrave grave à la croissance et au développement.La Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International évaluent les sommes détournées au titre de la corruption à plus de 1 000 milliards de dollars par an, soit 5 % du PIB africain.L’Union Africaine considère que la corruption coûte aux économies africaines plus de 148 milliards de dollars par an, soit 25 % du PIB africain.L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) estime, pour sa part, que les pays qui prennent des mesures de lutte contre la corruption et de promotion du respect de la légalité pourraient augmenter leur revenu national de 400 %.

IM/

 


 
 
le 08-12-2009 23:47

Une messe d’action de grâce à la mémoire de Bongo Ondimba, sera dite mercredi à Libreville

 Une messe à l’intention du défunt président gabonais, Omar Bongo Ondimba sera dite à la cathédrale Sainte Marie de Libreville mercredi prochain, indique un communiqué du secrétariat général de la présidence gabonaise, dont l’AGP a reçu copie.‘’Il y a six mois disparaît S.E. Feu El Hadj Omar Bongo Ondimba, le président de la République, chef de l’Etat. Une messe sera dite à la cathédrale Sainte Marie le mercredi 9 décembre 2009 à 15h, précise le communiqué.

IM/

 


 
 
le 08-12-2009 23:36

Ali Bongo Ondimba à Rome: rencontre avec les évêques mercredi et jeudi entretiens au Vatican avec le souverain pontife

 Le président de la République, Ali bongo Ondimba, qui se trouve en Italie depuis le week-end écoulé, après son passage dans la ville industrielle de Milan, aborde, ce mardi, la seconde partie de son séjour par une rencontre, mercredi, avec les évêques avant d’être reçu, jeudi, au Vatican, par le Pape Benoît XVI, a-t-on appris.

 


 
 
le 08-12-2009 16:40

Ali Bongo Ondimba, l’hôte d’une usine de construction d’hélicoptères à Milan et du Pape Benoit XVI à Rome en Italie

 


 
 
le 08-12-2009 01:23

Projet de Société du President de la Republique Ali Bongo Ondimba

ALI BONGO ONDIMBA

L’AVENIR EN CONFIANCE

MES CHERS COMPATRIOTES,

 


 
 
le 08-12-2009 00:58

Le président Ali Bongo Ondimba s’est entretenu avec les responsables de la société Augusto

(Infosplusgabon) - Le président gabonais Ali Bongo Ondimba qui séjourne depuis vendredi à Milan, en Italie, a rencontré ce lundi les responsables de la société Augusto, spécialisée dans l’assemblage des hélicoptères.
 


 
 
le 08-12-2009 00:37

Le Président Ali Bongo Ondimba a fait une escale de quelques jours en Italie avant de se rendre à Paris et à Copenhague

Le président de la République gabonaise Ali Bongo Ondimba séjourne depuis samedi à Milan (Italie) pour une visite de travail et d’amitié, qui le conduira ensuite à Rome avant de se rendre à Paris (France) puis à Copenhague (Danemark).En Italie, le pays de Silvio Berlusconi, Ali Bongo Ondimba s’entretiendra avec les personnalités politiques et hommes d’affaires de ce pays notamment, les responsables de la compagnie pétrolière italienne Eni S.P.A (ex AGIP).Ali Bongo Ondimba se dirigera ensuite à Rome, où il sera reçu en audience par le Pape Benoît XVI le 10 décembre prochain. Après son séjour en Italie, le Chef de l’Etat gabonais se rendra à Paris (France) pour un entretenir avec son homologue français Nicolas Sarkozy, avant le sommet de Copenhague (Danemark), auquel les deux hommes prendront part. Les questions environnementales, notamment le plan d’action du nouveau président gabonais dont l’un des piliers concerne le « Gabon vert » qui avait été dévoilé aux politiques français lors de la dernière visite officielle d’Ali Bongo Ondimba à Paris, seront au centre d’entretien des deux Présidents.Rappelons que la France, de son côté, appuie, à travers divers programmes, les pays du bassin du Congo (Gabon, Cameroun, Guinée équatoriale, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo et Congo Brazzaville), deuxième massif forestier tropical du monde après l’Amazonie, à préserver cet espace.Ali Bongo Ondimba regagnera Libreville après le 18 décembre à la fin du Sommet de Copenhague dont les enjeux sont de taille pour le changement climatique.Source: FIN/IG/PK/09retour
 


 
 
le 08-12-2009 00:34

Climat /Sommet : LE RENDEZ-VOUS DE TOUTES LES ATTENTES

 


 
 
le 08-12-2009 00:32

Diplomatie : ALI BONGO ONDIMBA ECHANGE AVEC LES MILIEUX PETROLIERS ET ARMES ITALIENS

Durant son séjour Italien, le président de la République s’entretiendra avec le souverain Pontife, Benoît XVI avec qui il évoquera sans nul doute, des problèmes de coopération entre le Saint siège et le Gabon.

 


 
 
le 08-12-2009 00:31

Education/Justice : LA CONASYSED BIENTOT DEVANT LA BARRE

En effet, lors d’une conférence de presse qu’ils ont voulu donner le 25 novembre dernier à la chambre de Commerce de Libreville, les membres du comité de facilitation entre le gouvernement et la Conasysed avaient essuyé des injures de la part du collège des pairs de cette centrale. Aussi, face à ce qu’ils considèrent comme une entrave à l’expression des libertés individuelles, ces membres ont tout simplement décidé de porter l’affaire devant les tribunaux.

 


 
 
le 08-12-2009 00:29

Politique : INTENSE ACTIVITE PRESIDENTIELLE

Ali Bongo Ondimba, Grand Maître des Ordres nationaux a remis au nouveau promu, les attributs de la dignité de la Grand-croix dans l’Ordre national de l’Etoile Equatoriale, en présence des autres dignitaires de la Chancellerie. Il remplace à ce poste le Général d’Armée Ambroise Ossiba.

 


 
 
le 07-12-2009 16:19

Ali Bongo Ondimba a fait une escale en Italie avant de se rendre à Paris et à Copenhague

 (Infosgabon) - Le président de la République gabonaise Ali Bongo Ondimba séjourne depuis hier à Milan (Italie) pour une visite de travail et d’amitié, qui le conduira ensuite à Rome avant de se rendre à Paris (France) puis à Copenhague (Danemark).En Italie, le pays de Silvio Berlusconi, Ali Bongo Ondimba s’entretiendra avec les personnalités politiques et hommes d’affaires de ce pays notamment, les responsables de la compagnie pétrolière italienne Eni S.P.A (ex AGIP).Ali Bongo Ondimba se dirigera ensuite à Rome, où il sera reçu en audience par le Pape Benoît XVI le 10 décembre prochain. Après son séjour en Italie, le Chef de l’Etat gabonais se rendra à Paris (France) pour un entretenir avec son homologue français Nicolas Sarkozy, avant le sommet de Copenhague (Danemark), auquel les deux hommes prendront part. Les questions environnementales, notamment le plan d’action du nouveau président gabonais dont l’un des piliers concerne le « Gabon vert » qui avait été dévoilé aux politiques français lors de la dernière visite officielle d’Ali Bongo Ondimba à Paris, seront au centre d’entretien des deux Présidents.Rappelons que la France, de son côté, appuie, à travers divers programmes, les pays du bassin du Congo (Gabon, Cameroun, Guinée équatoriale, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo et Congo Brazzaville), deuxième massif forestier tropical du monde après l’Amazonie, à préserver cet espace.Ali Bongo Ondimba regagnera Libreville après le 18 décembre à la fin du Sommet de Copenhague dont les enjeux sont de taille pour le changement climatique.FIN/IG/PK/09 retour
 


 
 
le 07-12-2009 16:17

L’Etat gabonais a engagé Jean Fournier pour réformer l’Etat

 Dans le cadre de la modernisation de l’Etat, le gouvernement gabonais, sous l’instigation se son Chef de l’Etat Ali Bongo, vient d’engager Jean Fournier,  un expert français spécialiste des questions de réforme de l’Etat, indique un communiqué publié dans le journal l’Union Plus. Un programme de travail est établi. Des rencontres sont prévues du lundi 7 au vendredi 11 décembre prochain entre l’expert et le chef du gouvernement, ainsi que certains membres du gouvernement. Des séances de travail avec des experts gabonais sur les questions de réforme sont aussi au rendez-vous et un rapport final sur le travail réalisé sera ensuite remis vendredi après-midi au ministre du budget.FIN/IG/CE/09
 


 
 
le 07-12-2009 16:15

Dépravation des moeurs de la jeunesse : le gouvernement gabonais serre la vis

Plus de débits de boissons aux abords des établissements scolaires

 


 
 
le 07-12-2009 16:06

Le gouvernement va réviser ses accords avec la SEEG

 


 
 
le 05-12-2009 02:30

En route pour Copenhague, le président Ali Bongo Ondimba marque une escale à Milan (Italie)

 - Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a entamé, ce vendredi, une visite de travail et d’amitié à Milan(Italie), en route pour Copenhague (Danemark) où il prendra part lundi prochain, aux côtés d’autres dirigeants de la planète, au sommet de l’ONU sur le climat.

 


 
 
le 04-12-2009 17:30

La multiplication des coupures d’électricité préoccupe le gouvernement

LIBREVILLE, 4 décembre  - Le gouvernement gabonais s’est dit préoccupé vendredi à travers un communiqué, de la situation qui prévaut à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) où depuis le 25 novembre des ruptures fréquentes dans la fourniture de l’électricité privent des milliers de foyers de cette énergie.

 


 
 
le 04-12-2009 00:01

Des constructeurs chinois d’équipements numériques en quête de marchés auprès du ministre de la Communication

Libreville, 3 décembre  – Un groupe d’opérateurs économiques chinois, spécialisés dans la construction d’équipements numériques, a été reçu, mercredi, en audience par le ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, pour une présentation de ses produits aux autorités gabonaises, en vue d’un partenariat futur.

 


 
 
le 03-12-2009 23:51

Feu vert du gouvernement pour un audit comptable, financier, tarifaire et technique de la Convention avec la SEEG

     Libreville, 3 décembre- Le Conseil des ministres, réunit ce jeudi autour du président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a « engagé le ministre de l’Energie et des Ressources Hydrauliques à s’entourer (…) d’un panel d’experts nationaux et internationaux comme garantie d’une plus grande objectivité pour des constats à faire, des diagnostics à poser ainsi que des mesures à proposer » afin de procéder à un « audit comptable, financier, tarifaire et technique de la Convention avec la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) », selon le communiqué final.

 


 
 
le 03-12-2009 23:46

Le président Ali Bongo Ondimba se rend vendredi à Milan (Italie)

 Le président Ali Bongo Ondimba se rend vendredi à Milan (Italie)

Libreville, 3 décembre (GABONEWS)- Le président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, quitte Libreville, vendredi en début d’après-midi, pour Milan, en Italie, dans le cadre d’une visite de travail, a-t-on appris, jeudi soir de source officielle.

 


 
 
le 03-12-2009 22:30

Conseil des ministres jeudi au palais présidentiel

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba présidera jeudi, conseil des ministres au palais présidentiel de Libreville, indique un communiqué du protocole d’Etat dont l’AGP a reçu copie mercredi.Ce conseil des ministres intervient un jour après la célébration de la journée mondiale de la lutte contre le sida. Une journée célébrée au Gabon sous le signe de l’intensification de la lutte contre cette pandémie.Selon des statistiques disponibles, la maladie est en net recul au Gabon. Le taux de prévalence est passé de 8,1 à 5, indique t-on.
 


 
 
le 03-12-2009 21:20

La Tropicale Amissa Bongo 2010 peaufine sa ligne de départ

 


 
 
le 03-12-2009 21:16

Paris accompagne Libreville dans sa visions didactique

 


 
 
le 03-12-2009 21:07

Les vœux de Barack Obama à Ali Bongo Ondimba

 


 
 
le 02-12-2009 19:51

1 400 000 manuels scolaires gratuits disponibles

 


 
 
le 02-12-2009 19:47

Ali Bongo à la chasse aux fantômes

01/12/2009 09:30:18 | Jeune Afrique | Par : Georges Dougueli
 


 
 
le 02-12-2009 15:31

L’axe Niamey – Libreville renforcé avec la visite du premier ministre nigérien au Gabon

Déjà, on se souvient qu’il avait assisté, en représentant de son pays, le 16 octobre dernier à la prestation de serment du chef de l’Etat gabonais.

 


 
 
le 02-12-2009 15:16

Mikanga Semba à la tête de la LNFA

Elu à l’unanimité des représentants des  quatorze clubs professionnels de première division, Romain Mikanga Semba (36 ans) est le nouveau président  de  la Ligue nationale de football (LNAF) gabonaise

 


 
 
le 02-12-2009 15:13

CULTURE

AP | 02.12.2009 | 12:30
 


 
 
le 02-12-2009 15:02

Gabon-Economie-Prêt

Le Gabon pourrait bénéficier en 2010 d’un prêt de 350 millions d’Euros pour booster son économie
 


 
 
le 02-12-2009 14:42

Assemblee generale de l'UJPDG Russie et C.E.I

Assemblee Generale ce dimanche 6 Decembre 2009 a Moscou . L'heure et le lieu vous serons communiquer ulterieurement. Merci>retour
 


 
 
le 02-12-2009 14:37

Sport et Culture

L'UJPDG Europe de l'Est  organisera un championnat d'Afrique de football le samedi 26 decembre 2009 a RUDN(l'Université De l'Amitié Des Peuples ) en salle, suivi d'un apperitif .  Venez Nombreux soutenir nos panthères!!!!!!!!! retour
 


 
 
le 02-12-2009 12:34

Le dollar américain poursuit sa baisse par rapport au franc CFA de la BEAC

Gabon : Le dollar américain poursuit sa baisse par rapport au franc CFA de la BEAC
 


 
 
le 02-12-2009 12:33

Le dollar américain poursuit sa baisse par rapport au franc CFA de la BEAC

Gabon : Le dollar américain poursuit sa baisse par rapport au franc CFA de la BEAC
 


 
 
le 02-12-2009 00:28

Rose Rogombé aux assises ACP-UE à Luanda

 


 
 
le 02-12-2009 00:26

Décès de Maurice Delauney, ancien ambassadeur de France au Gabon

CANNES (France) - Maurice Delauney, qui fut ambassadeur de France au Gabon pendant 11 ans, est décédé mardi à l'âge de 90 ans à Cannes (sud) dont il a été le maire, a indiqué la municipalité.

 


 
 
le 02-12-2009 00:23

TOTAL GABON : La tendance baissière peut reprendre

retour
 


 
 
le 02-12-2009 00:20

Abidjan boude les infidélités de la SOTRA

 


 
 
le 02-12-2009 00:18

Ali Bongo recadre l’armée

 


 
 
le 02-12-2009 00:17

La BAD balise son plan d’action 2011-2016 chez Biyoghe Mba

 


 
 
le 02-12-2009 00:15

Le Premier ministre nigérien à Libreville

 


 
 
le 01-12-2009 21:58

Organigramme PDG

Découvrez l'organigramme du Parti Démocratique Gabonais à l'issu de Congrès de l'Espoir des 19,20 et 21 Septembre 2008:

 


 
 
le 01-12-2009 21:55

bureau national de l'UJPDG

Composition du Bureau National des Jeunes du PDG issu du 9ème Congrès.

 


 
 
le 01-12-2009 18:28

Descente de police dans les night-clubs de Libreville

 


 
 
le 01-12-2009 17:33

Le Président Ali Bongo Ondimba entend poursuivre la modernisation de l’outil de travail des militaires et mettre fin au racket.

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, par ailleurs chef suprême des armées, a réitéré vendredi dernier son engagement à poursuivre la modernisation de l’outil de travail des militaires et mettre fin au racket.